Massifs et Gazon

Dans la composition d’un jardin, les massifs associent les plantes selon leurs hauteurs, formes, couleurs, périodes de floraison. La réalisation d’un massif consiste à marier avec équilibre les différents végétaux qui le composent. Pour le gazon, il existe deux types de réalisation : le gazon par semis, et le gazon de placage. Que ce soit par semis ou en placage, une bonne préparation des sols est essentielle. Il est indispensable au préalable d’opérer sur un sol propre qui sera décompacté profondément puis nivelé.

 

Principe dans la création d’un massif
  • Varier les hauteurs : Les plantes les plus hautes seront placées en fond de massif alors que les plus basses se situeront en premier plan.
  • Varier les espèces : Pour avoir des floraisons qui s’échelonnent toute au long de l’année, des feuillages colorés (panaché, pourpre…).
  • Disposition des plantes en quinconce : et non en ligne pour éviter de faire des alignements.
  • Etudier l’exposition du massif : Un massif se situant au Sud d’une habitation n’aura pas la même composition qu’un massif étant au Nord. Au Sud, on privilégiera les plantes dites méditerranéennes, graminées… Au Nord, on associera des plantes dites de terre de bruyère.
  • Les paillages : Ils permettent de jouer sur les couleurs et évitent la poussent des adventices.
  • La rocaille : c’est un élément de décoration du massif par l’apport de rochers naturels.

 

Le gazon par semis

C’est la méthode la plus courante pour la réalisation d’un gazon qui consiste à appliquer de la graine au sol pour qu’elle lève. Suivant le type de gazon recherché pour son jardin, il est possible de choisir un mélange de graines correspondant à ces attentes.

 

Le gazon de placage

La méthode de préparation du sol est identique au gazon semé, mais ce seront des rouleaux de gazon qui vont être placés sur la surface du jardin. Le résultat sera immédiat.

Test de légende